Centre culturel Stewart Hall

Consultez notre infolettre: Courant@Culturel Mars 2014

Abonnez-vous à l'infolettre Courant@Culturel afin de recevoir chaque mois la liste des activités offertes par le Centre culturel et la Galerie d'art Stewart Hall, en plus de la Bibliothèque publique de Pointe-Claire.

KS-0606KS-0592

CENTRE CULTUREL DE POINTE-CLAIRE

Le Centre culturel de Pointe-Claire, Stewart Hall, est un lieu culturel unique situé aux abords du Lac Saint-Louis et qui offre une gamme d'activités pour toute la famille : ateliers culturels, concerts, spectacles pour enfants, conférences, expositions à la Galerie d'art Stewart Hall, services de prêt et de vente d'œuvres d'art (artothèque), associations culturelles, etc.

Pour les citoyens de Pointe-Claire, Stewart Hall est synonyme de sérénité, de beauté et d'épanouissement culturel. Mais avant de devenir un lieu consacré à l'art et à la culture, Stewart Hall a connu une histoire assez exceptionnelle.

Heures d'ouverture

Historique1HISTORIQUE DU CENTRE CULTUREL - VISITES GUIDÉES

Le Centre culturel de Pointe-Claire offre gracieusement des visites guidées des lieux historiques du Stewart Hall. Ces visites sont offertes sur réservation seulement et s'adressent exclusivement aux adultes et ont lieu périodiquement au cours de l'année. Consultez la rubrique « Visites guidées » pour consulter la liste des dates.

Pour les citoyens de Pointe-Claire, le Centre culturel Stewart Hall est synonyme de sérénité, de beauté et d'épanouissement culturel. Mais avant de devenir un lieu consacré à l'art et à la culture, Stewart Hall a connu une histoire assez exceptionnelle.

Vers la fin du 17e siècle, les Messieurs de Saint-Sulpice, alors propriétaires de l'île de Montréal divisèrent l'ouest de l'Île en plusieurs terres qui seront morcelées par la suite.

« Historique2THE KNOLL »

Thomas Avery Crane, de la société Crane & Baird Grain Exporters acquiert le site actuel baptisé alors « The Knoll » (le monticule) et y fait construire une imposante maison de campagne en bois située au bord du lac et aménage  une exploitation agricole au nord du chemin..

En 1901, le site de la maison et de la ferme est vendu à Hugh Andrew Allan, alors qu'une partie de la terre est conservée pour l'exploitation d'une pépinière nommée « The Pointe-Claire Nursery ». Descendant d'une famille légendaire de Montréal, M. Allan a réorganisé l'entreprise familiale sous le nom d'« Allan Line Steamship Co. »

« Historique3THE MULL HALL »

Lors de la revente en 1911, le nouveau propriétaire Charles Wesley MacLean procède au rassemblement des terres d'origine. Une ferme modèle y est implantée et en 1915, il fait démolir la maison et en fait construire une autre plus digne de son statut.

En effet, grâce à son premier mariage avec la fille du sénateur Fulford, il devient l'héritier de « Fulford Place », leur résidence familiale à Brockville. M. MacLean en commande alors une réplique plus vaste, mais moins ornementée à l'architecte Robert Findlay.
Cet architecte écossais est au pays depuis 1885 et on lui doit une trentaine de maisons bourgeoises construites à Montréal entre 1890 et 1930  dans le mille carré et à Westmount.
« Mull Hall » sera quant à lui complété en 1916. Le nom de la propriété perpétue le souvenir de la demeure ancestrale du clan McLean dans l'île de Mull en Écosse.

L'édifice possède une ordonnance symétrique et seulement le porche à colonnes de l'entrée principale diffère de l'ensemble. Une véranda ceinture l'édifice et reflète le même goût formel. L'ensemble est en blocs de calcaire rustique achetés dans des carrières locales. Le toit en croupe était recouvert de bardeaux de cèdre à l'origine mais ils ont été remplacés depuis par des feuilles de cuivre.

En 1940, la Congrégation des pères de Sainte-Croix acquiert la propriété pour en faire un noviciat et utilise encore la ferme. Un lopin de quatre acres sur lequel se trouve le manoir est retranché du lotissement lors de la vente de la propriété dans les années 50. Celui-ci sera acheté par May Beatrice Stewart qui l'offre pour un montant symbolique de 1 $ à la Ville de Pointe-Claire. Plus tard, en 1962, les architectes Papineau,Gérin-Lajoie et Leblanc en réalisent la restauration et l'ouverture officielle de Stewart Hall a lieu le 16 février 1963.

Historique4STEWART HALL

Au fil du temps, de nombreux groupes intéressés ont fait des propositions à la Ville quant à l'utilisation du manoir. Un Comité de planification fut donc nommé et l'idée de Madame « Vi » Duncanson d'en faire un centre culturel fut accueillie favorablement.

Les travaux de restauration de la bâtisse furent confiés à l'architecte Guy Gérin-Lajoie et grâce à son talent l'édifice a  conservé son caractère original et l'ambiance d'époque du Manoir McLean, tout en changeant de vocation.
L'ouverture officielle de Stewart Hall a eu lieu le 16 février 1963.

L'édifice loge maintenant le Centre culturel Stewart Hall qui offre à la communauté plusieurs programmes culturels de haut calibre dont une salle de lecture et de documentationet avec un Coin Jeunesse, un service de prêt et de vente d'oeuvres d'art et d'artisanat.  De plus, la Galerie d'art Stewart Hall a été aménagée au 3e étage..

Pour obtenir plus de renseignements concernant notre service, veuillez cliquer sur les liens ci-dessous :